Les          
          Franjynes

Une alternative à la perruque pour les femmes et enfants atteints de cancer et d'alopécie

franjynes - conseils en image
La créatrice ?

Julie Meunier, une jeune niçoise pétillante, qui a lancé sa marque de franges et turbans après avoir elle-même subi des chimiothérapies et ses effets secondaires. Elle veut casser les codes et redonner le sourire à toutes ses protégées. Découvrez en plus sur lesfranjynes.com.

franjynes - conseils en image
Le concept

Une frange montée sur un serre-tête souple, le tout recouvert d'un joli bonnet ou turban à nouer (à porter avec ou sans frange).

Les franges existent pour toutes les couleurs de cheveux, bouclés ou lisses. Elles peuvent être ajustées et coupées par votre coiffeur.

Les franjynes s’adaptent aux goûts de chacune, du passe-partout au plus chic, du coloré au plus sobre.

Il existe également une gamme spéciales sport et bonnet de bain.

franjynes - conseils en image
L'avantage ?

– Moins onéreux qu’une perruque.

– Confortable

– Facile d’entretien

– Créé avec des tissus de belle qualité et thermorégulateurs

franjynes - conseils en image
Le prix

Le prix d’une frange est d’environ 100.-

Les turbans et bonnets coûtent entre 50.- et 120.-

franjynes - conseils en image
Remboursable ?

Les franges, turbans et bonnets sont pris en charge par l'AVS où l’AI lors de traitements de chimiothérapie ou d’alopécie.

60.- seront en revanche facturé pour une séance d’essayage de 1 heure et les démarches administratives.

franjynes - conseils en image
Pour information

L’AI octroie 1500.- pour les moyens auxiliaires (perruque, frange, bonnet, turban) avant l’âge AVS et l’AVS 1000.- en âge AVS.